Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 17:40

Divergences : remettre les choses à leur place.

 

Le but de cette file est de faire un tour des setup's de trading à base de divergences.  Tout d'abord, je vous invite à lire (avec un oeil critique) le tutoriel de AT-BOURSE sur les divergences appliquées à l'analyse dynamique.  Cet exposé a l'avantage de donner des objectifs et donc d'avoir un système complet même si l'auteur prend beaucoup de précautions (on lit en fin d'introduction : "des divergences peuvent donc tout aussi bien être invalidées.......que conduire ........à une inversion de tendance du marché" ou encore plus loin : "le graphe suivant.......indique que ces objectifs ne sont que rarement réalisés......ils peuvent être réalisés, mais aussi dépassés, ou bien les divergences peuvent être invalidées loin de leur objectif").  Bref, c'est bien quand ça marche et c'est nul quand ça marche pas.  Une tentative de backtest a été publiée chez dakoté : c'est ici.  Le test ne tient pas compte de l'environnement.

 

Tout cela pour citer un intervenant sur un forum US qui disait : "What a great tool, it really works !  I see divergences all over the place and would get chopped to pieces if I trade all the signals.  Just doesn't work for me ! "

 

Les différents types de divergences.

 

- Les divergences baissières (bearish divergence), qui signalent une possible baisse du cours.

- Les divergences haussières (bullish divergence), qui signalent une possible hausse du cours.

- Les divergences classiques (classic divergence or regular divergence), qui signalent un possible renversement de la tendance.

- Les divergences de continuation ou divergences cachées (hidden divergence or reverse divergence or continuation divergence or trend divergence), qui signalent une possible poursuite de la tendance.

 

Au final, 4 catégories : les classiques baissières, les classiques haussières, les cachées baissières et enfin les cachées haussières.

 

Il y a divergence quand la représentation donnée par le cours n'est pas en relation avec celle donnée par l'indicateur : MACD, RSI, CCI, Stochastic ou tout autre oscillateur.  Les reverses divergences n'apparaissent pas avec le MACD ligne, il faut employer l'historigramme.  Voici une vue des différentes catégories : en A, classique baissière, en B, classique haussière, en C, cachée baissière et en D, cachée haussière.

 

hk22-copie-1.gif

 

Il faut retenir :

- le cours fait un plus haut plus haut et non l'indicateur, on a une divergence classique baissière (A).

- le cours fait un plus bas plus bas et non l'indicateur, on a une divergence classique haussière (B).

- l'oscillateur fait un plus bas plus bas et non le cours, on a une divergence cachée haussière (D).

- l'oscillateur fait un plus haut plus haut et non le cours, on a une divergence cachée baissière (C).

 

Les réflexions à venir :

- quand prendre la divergence ?  Sur le creux/sommet de l'indicateur ou comme pour un stochastic ou un MACD, attendre le croisement avec le signal ?  Même question pour l'invalidation.

- faire un programme de détection des divergences possibles et pas uniquement celles établies.

- quid de la divergence sur l'UT supérieure ?

- quid de la double divergence (UT supérieure et UT actuelle) ?

- quel est le nombre de barres entre deux creux/sommets, le cycle joue-t-il un rôle ?

- quelle est l'amplitude entre deux sommets/creux de l'indicateur (pour un sto sous 80, sous 50) ?

- quelle est l'amplitude entre deux creux/sommets sur les cours, la volatilité joue-t-elle ?

- doit-on prendre les divergences en période de cycle ou de tendance ?

- quelle est l'interactivité entre divergence Sto et MACD ?

- l'osillateur doit-il avoir un mouvement non-saccadé avant la divergence ?

Partager cet article

Repost 0
Published by hk_lisse - dans Les Divergences
commenter cet article

commentaires